L’insomnie est un manque ou une mauvaise qualité de sommeil qui peut avoir de grandes répercussions sur la vie de tous les jours.

En plus de nous faire vivre une nuit d’enfer, l’insomnie se fait aussi ressentir la journée par des manques de concentration, des somnolences ou encore de grandes fatigues.

Pour mieux la combattre, il est important de définir la cause afin de trouver des solutions adaptées et ainsi retrouver le sommeil et la forme en journée.

Qu’est ce que l’insomnie ?

Le mot « insomnie » tire son étymologie du latin « insomnia » et de « somnos » qui signifie « sommeil ». Avec le préfixe privatif « in » en début de mot, on déduit donc que l’insomnie est le manque de sommeil. Cependant, c’est bien plus que ça.

L’insomnie ne qualifie pas seulement un manque de sommeil, soit une quantité restreinte d’heures dormies. Elle qualifie également une mauvaise qualité de sommeil : des réveils à répétition, un sommeil qui à du mal à venir ou encore qui n’est pas récupérateur.

L’insomnie doit également être appréhendée dans les effets qu’elle provoque en journée. Les sujets à l’insomnie sont moins concentrés, ont tendance à avoir sommeil pendant les heures où ils sont censés être éveillés, ils peuvent somnoler etc.

Plusieurs formes d’insomnie sont répertoriées dont voici le tableau en image. Vous pouvez retrouver toutes les classifications d’insomnies sur le site Wikipédia avec les traitements adaptés.

type d'insomnie

Insomnie chronique

L’insomnie chronique, aussi appelée insomnie psychophysiologique est un type d’insomnie qui se nourrit elle-même.

Le sujet est tellement angoissé à l’idée de ne pas réussir à dormir qu’il engendre un stress qui l’en empêche. Nuits après nuit, il crée un conditionnement négatif au moment d’aller se coucher et angoisse à l’idée de ne pas réussir à s’endormir à une certaine heure, ou même de ne pas dormir suffisamment.

Étonnamment, ce genre d’insomnie chronique peut disparaître lorsque le sujet ne dort pas à son domicile ou bien dans son lit. Les traitements cognitifs et comportementaux sont généralement efficaces contre les insomnies psychophysiologiques.

Insomnie passagère

L’insomnie aiguë est une forme d’insomnie passagère qui est en relation avec un événement, un traumatisme ou un facteur stressant.

C’est une insomnie qui ne dure que quelques jours, 3 mois au maximum, et qui disparaît lorsque le traumatisme se résorbe ou bien que les facteurs qui l’engendraient disparaissent.

Si l’insomnie aiguë ne disparaît pas, elle peut devenir chronique.

Insomnie idiopathique

A contrario de l’insomnie psychophysiologique, l’insomnie idiopathique est une forme sévère de manque de sommeil.

Cette insomnie rare n’est pas liée au stress mais prive très régulièrement, parfois dès l’enfance, les sujets de nombreuses heures de sommeil. Ils ne peuvent jamais dormir suffisamment longtemps pour être parfaitement reposés.

L’insomnie idiopathique pourrait être causée par une anomalie du contrôle neurologique du système veille-sommeil.

Insomnie psychologique

L’insomnie psychologique est en faite liée à une mauvaise perception du sommeil.

Les sujets ont la sensation de ne pas dormir assez, voire pas du tout, et de ne pas se reposer en dormant. Néanmoins, les tests scientifiques montrent que leur quantité de sommeil est bonne et que la qualité de ce dernier semble aussi être satisfaisante.

Insomnie liée à une mauvaise hygiène de sommeil

Cette insomnie est plutôt courante car il s’agit de mauvaises habitudes qui pourraient perturber le sommeil : regarder des écrans juste avant de dormir, boire du café ou encore pratiquer des exercices physiques intenses avant d’aller au lit.

De même, dormir dans une chambre mal aérée ou trop chauffée peut aussi provoquer des insomnies.

Quelles sont les causes de l’insomnie ?

Les causes de l’insomnie peuvent être diverses puisque il existe différentes formes de ces troubles du sommeil.

Elle peut être liée à :

  • De mauvaises habitudes du sommeil : dormir après avoir joué aux jeux vidéos ou après avoir bu du café, par exemple.
  • Un mauvais environnement : une chambre trop chauffée ou bien trop éclairée pour dormir.
  • Un traumatisme : un décès, la perte d’un emploi, un changement de la situation familiale, des problèmes d’argent, … ce genre d’évènement qui implique une grande pression et un grand stress peut occasionner des insomnies.
  • De l’alcool, un médicament ou bien de la drogue : ces substances peuvent aussi empêcher de dormir selon les réactions qu’elles provoquent.
  • Une anomalie corporelle : notamment du contrôle neurologique du système veille-sommeil.
causes de l'insomnie

Que faire en cas d’insomnie ?

Toutes les insomnies ne sont pas « graves » car dans la plupart des cas elles sont ponctuelles. Parfois, il suffit simplement de baisser le chauffage, d’aérer la pièce ou bien juste de lire pour retrouver le sommeil.

Cependant, pour ceux chez qui les insomnies sont plus récurrentes que le rythme de la pleine lune, quelques gestes simples peuvent aider à se relaxer et à s’endormir. Voici les différents traitements pour soigner l’insomnie :

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont redoutablement efficaces pour vaincre l’insomnie. Selon le profil insomniaque du sujet, différentes plantes pourront être utiles.

L’huile essentielle de lavande est par exemple un bon moyen de lutter contre les insomnies liées au stress et aux angoisses, comme l’insomnie aiguë ou bien l’insomnie chronique par exemple.

On peut par exemple en respirer 2 gouttes dans un mouchoir avant d’aller dormir ou bien se passer une solution contenant entre autre 60 gouttes d’huile essentielle de lavande sur l’avant bras avant d’aller dormir.

Les huiles essentielles de bigarade ou encore de marjolaine sont également efficaces et calmantes. Elles peuvent aussi être utilisées dans le traitement de l’insomnie.

De même, les fleurs de Bach, élixir composé d’essence de 38 fleurs différentes peuvent aussi être efficaces contre l’insomnie. Une fois de plus, en fonction des causes de l’insomnie, il faudra choisir celles qui correspondent à l’insomniaque.

Les somnifères

Un somnifère puissant ou naturel est un hypnotique qui peut permettre de retrouver le sommeil. Cependant, ces médicaments forment une famille hétérogène où se côtoient des somnifères doux ainsi que des somnifère très forts aux effets secondaires importants.

Les somnifères sont très courants et les Français tendent même parfois à en abuser. Néanmoins, cela reste des médicaments qu’il est important de prendre en connaissance de cause et sur conseils d’un médecin ou bien d’un pharmacien.

En effet, tous les somnifères ne peuvent pas soigner toutes les formes d’insomnies. 

Benzodiazépines hypnotiques

Les benzodiazépines hypnotiques sont fréquemment prescrites pour lutter contre les troubles du sommeil liés à l’anxiété ainsi qu’au stress. Ils activent le récepteur d’un neurotransmetteur et permettent de retrouver le sommeil.

Bien que très efficaces, les traitements à base de benzodiazépines hypnotiques doivent être les plus courts possibles – moins de 28 jours – car ces médicaments présentent de forts risques de dépendance.

Les femmes enceintes, les enfants et les patients présentant certaines maladies ne doivent absolument pas en prendre.

Hypnotiques apparentés aux benzodiazépines

Les benzodiazépines possèdent en fait 4 grandes propriétés :

  • Anticonvulsivant : certains de ces médicaments sont utilisés dans le traitement de l’épilepsie
  • Myorelaxant : il détend les muscles
  • Anxiolytique
  • Sédatif

Les somnifères doivent donc être pris avec précaution, et toujours sur les conseils d’un médecin ou d’un pharmacien.

D’autres molécules peuvent également être efficaces contre les insomnies, comme la mélatonine. Elle permet de fabriquer des médicaments comme le Circadin 2 mg, prescrit par les médecins dans le traitement des insomnies primaires des personnes de plus de 55 ans par exemple.

La relaxation

Lorsque l’insomnie est liée au stress, la relaxation et le lâcher-prise peuvent aider à détendre le corps et l’esprit et à se trouver alors dans de meilleures dispositions pour trouver le sommeil.

Ce sont des méthodes douces mais qui peuvent se révéler efficaces, surtout pour les insomnies chroniques et aiguës.

De même, le yoga, la sophrologie ou encore la méditation sont des disciplines qui forcent la concentration sur ses propres sensations ainsi que sur ses sentiments. Cette introspection peut permettre de libérer les angoisses qui viennent le soir hanter l’esprit et qui empêchent de dormir.

Ces activités ne présentent pas seulement des bénéfices au niveau du sommeil. Elles permettent de trouver un mieux être global sans prendre aucun traitement ni aucun produit extérieur. C’est un remède naturel que l’on s’administre soi-même et qui fait du bien à tout son corps ainsi qu’à son esprit.

Plus détendu, le stress a moins d’emprise sur le psychologique et il est alors beaucoup plus simple de retrouver le sommeil.

ce547a76e3122ef2fc07241cfebb7e03jjjjjjjjj

Pin It on Pinterest

Share This