Traitement des hémorroïdes externes !

Comment soigner les hémorroïdes externes et quels sont les symptômes ?

Les hémorroïdes sont les veines présentes autour de l’anus. Ce sont de petits coussins vascularisés qui permettent de renforcer l’étanchéité du rectum.

Lorsque ces dernières sont bloquées par un caillot sanguin ou bien enflammées, on parle de crise hémorroïdaire. On distingue alors les crises des hémorroïdes internes des crises hémorroïdaires externes en fonction de l’emplacement des veines touchées.

Si cela n’est jamais grave, il n’empêche que les hémorroïdes externes, situées sous la peau autour de l’anus, peuvent être extrêmement douloureuses et que les soigner le plus rapidement possible est la meilleure solution.

Causes des hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes, comme les internes, peuvent être causées par différentes raisons :

  • L’alimentation : si la nourriture absorbée est trop grasse ou bien trop épicée et pauvre en fibres, il est possible qu’elle entraine des hémorroïdes.
  • La digestion : une mauvaise digestion, liée aussi à l’alimentation, peut entrainer une constipation. Si l’on force trop sur l’anus pour évacuer les selles, il est possible d’étrangler les veines de la paroi anale et d’engendrer une crise hémorroïdaire.
  • L’accouchement ou la grossesse : les hémorroïdes externes sont souvent liées à une grossesse en raison de la pression du fœtus. De même, lorsque l’on force durant l’accouchement, la pression sur le bas du corps peut engendre des hémorroïdes.
  • Porter des objets lourds : encore une fois, la pression, surtout si elle est répétée, peut provoquer des crises hémorroïdaires.
  • Rester assis trop longtemps.

Symptômes des hémorroïdes externes

Les symptômes des hémorroïdes externes sont plus simples à mettre en évidence car la douleur est généralement le premier signe annonciateur.

  • Douleur intense autour de l’anus, démangeaisons, picotements et sensations de brulures, notamment au moment des selles,
  • Inflammation de la zone qui peut prendre une couleur rouge ou violacée,
  • Apparition de petites hémorroïdes externes sous la peau autour de l’anus,
  • Saignements.

Traitements des hémorroïdes externes

Pour soulager les hémorroïdes externes, il existe plusieurs traitements différents :

  • Des antalgiques pour soulager les douleurs. Les hémorroïdes externes font extrêmement souffrir et la prise de médicaments pour inhiber les douleurs est nécessaire, surtout en début de crise hémorroïdaire ;
  • Des pommades ou des crèmes pour les hémorroïdes externes permettant de rétablir une circulation sanguine normale et faire disparaître les petites grosseurs. De même, ces pommades sont également efficaces pour soulager les maux. Certaines contiennent un anesthésique permettant d’inhiber l’envoi des signaux de douleur vers le cerveau. En outre, la plupart des crèmes contre les hémorroïdes permettent également de soigner les irritations ;
  • Des suppositoires pour traiter les hémorroïdes de l’intérieur et activer la circulation du sang. Ils peuvent également contenir des antalgiques, des corticoïdes ou des anesthésiques pour traiter les douleurs dues aux hémorroïdes ;
  • Des compléments alimentaires pour normaliser le système digestif et en finir avec la constipation ou bien les diarrhées.

Conseils pratiques pour une guérison naturelle

Outre les médicaments et autres crèmes disponibles et efficaces rapidement pour réduire les hémorroïdes, il est possible de guérir naturellement en suivant certains principes :

  • Avoir une alimentation riche en fibre pour rééquilibrer l’intestin et en finir avec la constipation,
  • Soulager les douleurs en faisant des bains de siège dans de l’eau froide. Attention de ne pas appliquer directement de la glace sur les hémorroïdes externes car cela pourrait au contraire brûler,
  • Rester au calme et éviter les efforts durant les crises hémorroïdaires.

FAQ sur les hémorroïdes externes

Peut-on percer une hémorroïde externe ?

Lors de grosses crises hémorroïdaires, il est possible que les hémorroïdes externes soient thrombosées, c’est à dire qu’elles aient développé un caillot de sang.

Dans ces cas-là, il faut absolument consulter un médecin qui décidera peut être de percer l’hémorroïde. Il est déconseiller de percer soi-même ses hémorroïdes externes car, non seulement c’est très douloureux, mais en plus vous risquez d’infecter la zone et de provoquer de gros saignements.

Une hémorroïde externe peut-elle disparaître toute seule ?

Si on ne traite pas les hémorroïdes externes, elles peuvent tout à fait disparaître seules, mais en beaucoup plus de temps – et de douleurs – que si elles avaient été traitées grâce à des médicaments et des pommades.

De plus, même si la crise disparaît seule, il y a de fortes chances pour qu’elle revienne de manière chronique. Si c’est le cas, il faudra alors peut-être pratiquer une opération de l’hémorroïde externe afin de ne pas subir ces douleurs insupportables de manière cyclique.

Si vous ne souhaitez pas faire soigner vos hémorroïdes externes, attention à ne pas empirer la situation en mangeant épicé ou gras, ni en faisant beaucoup d’effort. En effet, si la situation s’aggrave, la crise d’hémorroïde peut devenir une thrombose, ce qui est encore plus douloureux.

Faut-il rentrer une hémorroïde externe ?

Les hémorroïdes externes ne doivent pas être rentrées afin de laisser le sang circuler et surtout de ne pas les fragiliser. Même si cela peut être douloureux, il et impératif de continuer à les soigner à l’aide de pommades afin de résorber le problème.

Où acheter en ligne ?

Pin It on Pinterest

Share This
a7b4c4e7bfcadaf4c6d9b5defe076d51p