Traitement kératose actinique

Quel traitement contre la kératose actinique ou solaire pour visage, cuir chevelu et corps ?

La kératose actinique est une lésion de la peau provoquée par le soleil. Aussi appelée kératose solaire, elle apparaît chez les personnes s’exposant beaucoup trop et régulièrement au soleil, surtout chez celles à la peau, aux yeux et cheveux clairs.

Ces lésions cutanées sont souvent bénignes mais peuvent provoquer dans 10 % des cas un cancer de la peau. C’est pour cela qu’il est important de consulter son dermatologue à l’apparition de la première kératose actinique, afin de s’en débarrasser par le froid ou par traitement local.

Qu’est-ce que la kératose actinique ?

La kératose actinique est une lésion de la peau dite précancéreuse. C’est une lésion cutanée qui est très fréquente et qui ne se trouve généralement pas seule. Lorsque l’on en remarque une, c’est que l’on en possède en fait plusieurs, dont certaines qui sont invisibles mais qui peuvent se ressentir au toucher.

Elles se traduisent par de petites zones rouges où la peau pèle au niveau des extrémités. Elles sont généralement dures et rugueuses au toucher, et se trouvent sur les parties les plus souvent exposées au soleil :

  • Crâne chauve
  • Visage
  • Oreilles
  • Cou
  • Mains
  • … etc.

La kératose actinique touche principalement les personnes à la peau claire, aux yeux bleus ou verts ainsi qu’aux cheveux blonds ou roux. Les hommes ont tendance à être plus concernés par ces lésions cutanées car ils passent plus de temps en extérieur sans protéger leur peau du soleil.

Les kératoses actiniques peuvent être bénignes mais nécessitent un traitement dans tous les cas car elles peuvent aussi être les prémices d’un cancer cutané. En effet, dans 10 % des cas, elles développeront un cancer de la peau.

Le carcinome spinocellulaire apparait généralement autour de 60 ans chez les personnes qui se sont exposés régulièrement au soleil sans protection.

Quelles sont les causes de la kératose actinique ?

Le grand responsable des kératoses actiniques est le soleil. Les personnes s’y exposant de manière excessive et sans protection sont celles développant ce genre de lésions cutanées.

De même, celles possédant un terrain à risque, comme les personnes à la peau, aux yeux et cheveux clairs sont plus à-même de voir naitre des kératoses actiniques.

Certaines drogues peuvent aussi causer ces lésions de la peau. C’est le cas des carcinogènes comme l’arsenic. La radiothérapie peut aussi être à l’origine des kératoses actiniques.

Quelles sont les symptômes de la kératose actinique ?

Les kératoses actiniques se développent sur les zones exposées régulièrement au soleil. Les personnes chauves peuvent donc en apercevoir sur leur crane, mais on peut aussi les trouver sur le visage, le dos des mains ou encore sur le cou.

Elles se traduisent par de petites taches rouges et squameuses. Au touchées, elles sont dures, rugueuses et squameuses.

Leur aspect esthétique est généralement la raison pour laquelle les patients consultent un dermatologue. Elles peuvent disparaître ensuite mais elles reviendront à un moment ou à un autre. Il est donc important de les traiter le plus tôt possible afin d’éviter tout cancer de la peau.

Quel est le traitement efficace contre la kératose actinique ?

Plusieurs traitements peuvent être utilisés pour soigner les kératoses actiniques. Ce sont des traitements par le froid, soit directement au cabinet du dermatologue soit par l’application locale de médicaments.

Les traitements locaux

Les traitements locaux sous forme de crème ou de gel sont les plus efficaces pour venir à bout des lésions cutanées.

Selon le traitement, les soins peuvent durer plus ou moins longtemps. Plus le traitement contre les kératoses actiniques est court, plus les effets secondaires risquent d’être intenses.

Parmi les traitements on trouve :

  • Le Picato gel qui est un médicament sous forme de gel à appliquer sur les zones concernées pendant 2 ou 3 jours seulement. Il contient du mébutate d’ingénol qui encourage le système immunitaire à combattre la lésion et à réparer rapidement la peau et les cellules abimées.

Bien que Picato ne permet pas de soigner définitivement la kératose solaire, Picato reste le traitement le plus efficace pour régénérer les cellules endommagées de la peau par la kératose actinique. Il est également recommandé de ne pas s’exposer au soleil entre 11h et 16h et de protéger sa peau avec une protection solaire de 30 SPF minimum.

  • Imiquimod, un médicament en application locale qui provoque également une réaction immunitaire. Ce gel s’applique 3 fois par semaine pendant un mois, avant de pouvoir être arrêté. Il entraine cependant des effets secondaires tels que des rougeurs, des démangeaisons et même parfois de l’eczéma.
  • Le 5 fluoro-uracile est un principe actif utilisé dans le traitement des cancers et généralement administré par voie générale. Il peut également être utilisé localement, 1 ou 2 fois par semaine pour venir à bout des lésions cutanées.

Il est toujours nécessaire de consulter un dermatologue pour voir comment se débarrasser de tout risque de carcinome spinocellulaire.

La cryothérapie

Ce traitement se réalise exclusivement par un dermatologue et permet de détruire par le froid la lésion cutanée. Le professionnel projette un jet d’azote sur la partie de la peau concernée pendant environ 30 à 45 secondes.

Le traitement est légèrement douloureux mais se réalise sans anesthésie. Il faut généralement deux jets d’azote pour venir à bout en quelques secondes de la kératose actinique.

La zone congelée deviendra ensuite une croute qui tombera dans les jours suivant la séance.

Pourquoi est-il important de traiter sa kératose solaire ?

Toutes les lésions de la peau liées à une kératose actinique ne sont pas cancérigènes mais dans 10 % des cas elles peuvent le devenir. Il est donc fondamental de consulter un dermatologue afin de traiter au plus vite ces lésions.

De même, dans 30 à 40 % des cas de cancer carcinome spinocellulaire, les lésions solaires de type kératose sont à l’origine de la maladie. Afin de préserver son futur d’une aussi terrible maladie, qui se déclare généralement autour de 60 ans, mieux vaut consulter un spécialiste.

Comment se protéger de la kératose solaire ?

Pour prévenir l’apparition de kératoses actiniques plusieurs habitudes simples peuvent être mises en place :

  • Ne pas s’exposer au soleil de manière excessive, surtout si vous avez la peau, les yeux et les cheveux clairs,
  • Ne pas s’exposer au soleil aux heures les plus fortes de la journée, notamment entre 12h et 15h,
  • Se protéger à l’aide de vêtements et de crèmes solaires efficaces contre les UVA et les UVB,
  • Ne pas faire de séances de bronzage UV excessives,
  • Ne pas exposer les enfants de moins de 3 ans au soleil,
  • Les enfants de plus de 3 ans doivent toujours être protégés efficacement contre les rayons du soleil : parasol, vêtements anti-UV et crème solaire en couche épaisse à renouveler régulièrement au cours de la journée.

Ne pas confondre avec la kératose pilaire et séborrhéique !

Attention, il ne faut pas confondre les lésions cutanées dues à la kératose actinique et celles dues aux kératoses pilaire ou séborrhéique.

La kératose pilaire est une affection de la peau bénigne extrêmement fréquente. Ce sont des zones, comme derrière les coudes par exemple, où la peau fabrique de la kératine en excès, à la base des follicules pileux. Cela se traduit donc par des taches grisâtres, parfois rouges, qui sont rêches et dures. Cependant, elles ne sont pas du tout dangereuses, plutôt inesthétiques.

La kératose séborrhéique est, elle, d’origine héréditaire et se traduit par l’apparition de petites verrues sur le tronc, le visage ou encore dans les plis. Comme la kératose pilaire, elle n’est pas du tout grave et peut simplement être traitée chez le dermatologue.

Picato gel

Pin It on Pinterest

Share This
8abd3f61af2ef3f17029bd7740f105e0999