Acné rosacée traitement

Quel traitement naturel et efficace pour soigner la rosacée du visage ?

La rosacée est une maladie de peau courante qui touche 2 à 3 % de la population. Ce n’est pas une maladie grave, mais elle peut avoir des répercussions psychologiques importantes car elle s’attaque à la peau du visage et modifie l’apparence des patients.

La rosacée du visage est connue sous plusieurs appellations : acné rosacée, acné rosé, couperose ou encore goutte rose.

Les causes de cette maladie ne sont pas encore clairement établies et il n’existe à ce jour par de traitement définitif contre la couperose. En revanche, il existe de nombreux moyens pour atténuer ou faire disparaître les rougeurs, les gonflements ainsi que les pustules et papules que peut provoquer la maladie.

Qu’est-ce que la rosacée ?

La rosacée est une maladie de la peau fréquente qui touche seulement le visage. Avant que son nom se soit récemment stabilisé sous l’appellation « rosacée » ou à la limite « acné rosacée », la maladie a porté pendant de nombreuses années les noms de « goutte rose » puis de « couperose ».

La rosacée se traduit par des rougeurs apparaissant sur le visage et notamment sur les joues, le nez, puis le front et le menton. Cette coloration est due à la dilatation des vaisseaux sanguins. Par la suite, des boutons rouges et des pustules, peuvent apparaître.

La rosacée est une maladie qui touche en priorité les personnes à la peau, aux yeux et cheveux clairs. Longtemps, la maladie a été considérée comme « la malédiction des Celtes ».

De même, les femmes sont plus enclines à développer la maladie et à voir apparaître ces rougeurs sur le visage. Les hommes en revanche sont plus nombreux à être directement touchés par une forme plus avancée de la maladie : le rhinophyma. C’est une rosacée aggravée entrainant un bossèlement, un gonflement et des rougeurs du bout du nez.

La couperose touche essentiellement les adultes de 20 à 70 ans. La tranche la plus concernée de la population se trouve entre 30 et 50 ans, mais il arrive parfois que les jeunes enfants aussi développent cette maladie de peau. Dans ce cas-là, des gonflements de la paupière ou bien sur les joues peuvent aussi accompagner les rougeurs.

Cette maladie est chronique mais si elle n’est pas bien traitée elle peut devenir permanente. On ne connaît pas encore bien les origines d’un tel phénomène mais plusieurs pistes sont explorées. De ce fait, il n’existe pas de traitement capable de soigner définitivement la rosacée.

Comment soigner l’acné rosacée ?

Bien qu’il ne soit pas possible de se débarrasser définitivement de la rosacée, surtout si la génétique joue en vrai rôle dans la maladie, il existe des traitements qui atténuent ses conséquences.

Ce sont surtout des crèmes, des gels et des pommades en application locale qui permettent de soulager les rougeurs, gonflements et boutons de la peau.

Nouvelle crème contre la rosacée

Les nouvelles crèmes les plus efficaces contre les rougeurs et boutons de la rosacée sont aussi celles qui sont les plus souvent prescrits par les dermatologues.

Les trois crèmes suivantes sont celles qui produisent les meilleurs résultats sur une grande majorité des patients :

  • Rozex crème : ce médicament est disponible sous forme de crème et de gel. Le gel est destiné aux peaux grasses alors que la crème conviendra mieux aux peaux sensibles. Cet antibactérien est prescrit dans le cadre de la rosacée papulo-pustuleuse, aussi appelée acné rose. En effet, l’agent actif qu’il contient, le métronidazole, limite la prolifération des bactéries responsables des papules et des pustules.
  • Metrogel gel : c’est la version générique de Rozex. Il contient également 0,75 mg de métronidazole et possède les mêmes effets. Il peut être utilisé contre la rosacée simple ou pour traiter l’acné rosée.
  • Finacea gel : C’est un médicament sous forme de gel qui peut aussi bien être prescrit contre la couperose papulo-pustuleuse que contre l’acné simple. Il contient 15 % d’acide azélaïque qui contribue à l’amélioration de l’apparence de la peau. Ce médicament a la particularité de pouvoir être prescrit aux enfants à partir de 12 ans et de donner rapidement des résultats.

Nouveau médicament contre la rosacée

Bien que les crèmes et les gels en application locale sur les zones touchées par la rosacée soient les plus courants, il existe d’autres types de traitements contre la couperose notamment le nouveau médicament Efracea efficace qui s’avère être un antibiotique efficace.

Le laboratoire Galderma a mis au point ce traitement alternatif aux crèmes, un antibiotique contre la rosacée permettant de soulager les inflammations de la peau et donc de calmer les rougeurs de manière significative et tout aussi efficace que les excellentes crèmes ci-dessus. Ce médicament est vendu sous le nom de Efracea.

En outre, les granules Tolexine peuvent également être prescrites contre la rosacée vasculaire ou oculaire. Elles sont anti bactériennes et possèdent des propriétés harmacocinétiques, tout comme l’antibiotique Tetralysal.

Soigner la rosacée naturellement

Le pouvoir des plantes et des éléments naturels est aussi apprécié pour calmer les rougeurs et sensations de brûlure et de chaleur qui peuvent être associées à la maladie.

Le gel d’aloe vera est par exemple l’un des produits naturels les plus utilisés car il est antiinflammatoire et il permet également de nourrir et de protéger la peau.

En outre, il existe également des compléments alimentaires faisant appel à l’homéopathie permettant de renforcer le corps et de l’aider à lutter contre les signes de la rosacée. C’est par exemple le cas des compléments Native Remedies RosaRex qui sont naturels et calment les rougeurs tout en améliorant la qualité de la peau de l’intérieur.

Cependant, pour soigner efficacement la rosacée, il est important de prendre soin de sa peau et d’utiliser des produits non agressifs, d’autant plus si celle-ci est sensible. Il est alors nécessaire d’utiliser des nettoyants et des crèmes doux.

Certains préféreront utiliser des huiles, comme l’huile de chanvre ou d’émeu, pour nettoyer leur visage en douceur. D’autres choisiront plutôt un nettoyant sous forme plus traditionnelle.

Les produits de la gamme PyratineXR sont excellent pour lutter naturellement contre les problèmes de rosacée. On y retrouve un gel nettoyant apaisant et antioxydant, une crème anti rougeur, une lotion pour les peaux du visage sèches et normales victime de rougeur lié à l’acné rosacée. Ces produits ont été conçu spécialement pour les personnes souffrant de la rosacée ou de l’acné rosée et qui souhaite appliquer un traitement naturel avant d’utiliser une crème médicamenteuse. La crème PyratineXR hydratante et naturelle à privilégier pour soigner naturellement la rosacée.

Enfin, il est possible de préparer ses propres crèmes et produits de beauté contre la rosacée soi-même en mélangeant plusieurs éléments. On peut choisir par exemple des huiles bonnes pour la peau, du gel d’aloe vera ou encore des huiles essentielles comme celles de tea tree ou de hélichryse italienne qui sont anti inflammatoires.

Les principaux types de rosacée

Il existe trois types principaux de rosacée. La rosacée vasculaire est la plus fréquente, mais il y a également la rosacée papulo-pustuleuse ainsi que la rosacée hypertrophique.

Rosacée vasculaire

La rosacée vasculaire est la forme la plus fréquente de la maladie. Elle se caractérise par la présence de fortes rougeurs principalement concentrées sur le centre du visage et évitant les yeux. C’est le motif général de consultation des patients chez un dermatologue.

Les rougeurs sont provoquées par une dilatation des vaisseaux du visage sous la peau des joues, du nez, du menton ainsi que du front. Les rougeurs sont d’autant plus exacerbées que de petits vaisseaux sous peau se développent.

Cette forme de rosacée sensibilise beaucoup la peau qui peut devenir intolérante à de nombreuses substances, et parfois même à l’eau ainsi qu’au savon. Les patients sont alors obligés de se nettoyer le visage avec des produits spécifiques comme de l’eau purifiée par exemple.

La sensibilité de la peau est due à une multiplication des terminaisons nerveuses à ces endroits-là, ainsi que de la présence d’une substance dans le sang, appelée substance P.

Pour diminuer la présence de ces terminaisons nerveuses, l’utilisation du laser est recommandée. Cela permet également de calmer la sensibilité de la peau.

Cette forme de rosacée peut aussi s’accompagner de :

  • Bouffées de chaleurs, surtout lorsque le patient ingère une substance chaude ou bien de l’alcool,
  • Une sensation de gêne ou de brûlure oculaire qui peut devenir permanente. Cela s’appelle alors la rosacée oculaire.

Rosacée papulo-pustuleuse

Cette forme de rosacée est un peu moins fréquence que la précédente mais c’est celle qui réagit le mieux aux traitements médicamenteux.

En plus des rougeurs, des pustules (boutons remplis de pus) et des papules (boutons pleins) apparaissent sur le visage. Cette forme de couperose peut alors être confondue avec l’acné.

Les pustules et les papules apparaissent par poussées sur le visage et disparaissent généralement seules, laissant tout de même des rougeurs. Si elles ne disparaissent pas seules, les traitements médicaux, et notamment les crèmes, sont efficaces contre cette forme de la maladie.

Rosacée hypertrophique

C’est la forme la plus rare de la maladie puisqu’elle concerne seulement 5 % des personnes atteintes par la goutte rose, et en général ce sont les hommes qui en souffrent.

Le nez est rouge, boursoufflé, les pores de la peau sont dilatés et les glandes sébacées font briller le nez. La peau est également plus épaisse et la zone est enflée. C’est ce que l’on appelle le rhinophyma.

Bien que ce ne soit pas une maladie grave, c’est la forme de la rosacée qui entame le plus le côté psychologique car la croyance populaire associe le rhinophyma à l’alcoolisme alors qu’il n’en est rien. Cependant, il est vrai que l’alcool peut empirer la situation.

Cette forme de la rosacée peut parfois être aggravée par la présence de pustules et de papules sur le reste du visage.

Quelles sont les causes de la rosacée ?

Contrairement à ce que certaines personnes pourraient croire, la couperose n’est pas la conséquence de l’alcoolisme. Les scientifiques ne sont pas encore certains de l’origine de la maladie, cependant, certaines pistes peuvent mettre sur la voie.

La génétique

La rosacée est une maladie qui touche en priorité les personnes à la peau claire ainsi qu’aux yeux et cheveux clairs. Deux millions de patients souffrent de cette maladie au Canada par exemple.

Certains scientifiques penchent donc pour un facteur génétique qui serait à l’origine de la couperose. Cependant, cela n’a pas encore été clairement mis en évidence.

L’alimentation

L’alimentation peut également être un facteur influençant l’apparition de la maladie. Contrairement à l’eczéma, ce n’est pas la nature des aliments qui a un impact, mais plutôt leur température.

Les boissons chaudes comme le café ou thé peuvent conduire à la dilatation des vaisseaux sanguins, tout comme l’ingestion de nourriture épicée ou bien d’alcool. Ce sont des éléments qui sont en fait à l’origine de bouffées vasomotrices et donc de l’apparition des rougeurs sur le visage.

La température

Les changements de température, d’autant plus s’ils sont brutaux, peuvent être à l’origine de l’apparition des rougeurs et des pustules sur le visage.

Il a été remarqué que la rosacée apparaissait beaucoup plus chez les personnes travaillant dans des lieux aux températures élevées, comme les souffleurs de verre ou encore les cuisiniers.

Mais si la chaleur peut impliquer la dilatation des vaisseaux, le froid peut en faire tout autant. Les températures extrêmes sont en fait un des facteurs déclencheurs principaux puisqu’on peut par exemple voir que la couperose est surtout présente dans les pays nordiques.

Le dysfonctionnement des veines

La goutte rose est aussi suspectée d’être une maladie vasculaire. La théorie de l’anomalie primitive de la vascularisation est partie confirmée par un dysfonctionnement des veines.

Le sang stagne dans les vaisseaux entrainant leur dilatation et donc des rougeurs et des boursouflures sur le visage.

Les corticoïdes

Les corticoïdes sont suspectés dans certains cas d’être des facteurs aggravants pour la maladie. En effet, il est possible qu’en appliquant de tels médicaments sur le visage pour soigner la couperose, les molécules exacerbent en fait la maladie.

De même, il a déjà été observé sur un sujet sain l’apparition de la rosacée sur le visage suite à l’application de corticoïdes à action forte sur le long terme. Ceci est appelé « rosacé stéroïdienne » : une dépendance aux corticoïdes se crée et la maladie provoque aussi la desquamation de la peau sur les joues ainsi que la dilatation permanente de certains vaisseaux. Ce phénomène est appelé « télangiectasie ».

Où acheter en ligne ?

Pin It on Pinterest

Share This
a9c1fab8ccbc95f3ff7ab2c3626bd22c7777777777