Arrêter de fumer

Tout savoir sur le tabac avec toutes les méthodes efficaces pour vraiment arrêter de fumer !
Voir tous les médicaments pour arrêter de fumer

Arrêter définitivement de fumer est souvent une question de volonté. Lorsque l’on se rend compte des effets de la cigarette sur son corps, ses habitudes, mais également sur son entourage ou encore sur la planète, stopper la cigarette au plus vite devient une nécessité.

Bien que la motivation soit la condition sine qua non pour arrêter de fumer, elle ne suffit parfois pas. Plus que le mental, c’est le corps même qui est dépendant de ce poison et c’est lui qui peut trahir notre volonté.

Pour faciliter le sevrage tabagique, il existe donc des solutions et astuces diverses :

  • Un médicament comme Champix qui est très efficace pour sevrer définitivement son corps de la dépendance,
  • Le patch anti nicotine qui permet de soulager sa dépendance le temps de perdre ses mauvaises habitudes,
  • L’hypnose ou magnétiseur pour choisir une méthode sans médicament et efficace selon les cas,
  • Les plantes homéopathiques pour privilégier une solution naturelle,
  • … etc.

Toutes ces méthodes sont destinées à soulager le corps de la dépendance du tabac et ainsi renforcer le mental pour ne pas perdre son objectif d’arrêter de fumer pour de bon.

L’efficacité de tel ou tel moyen dépendra essentiellement de la dépendance du fumeur, sans parler du contexte et du caractère de la personne. Il peut y avoir une énorme différence entre un « petit fumeur » qui pourra facilement arrêter de fumer grâce à une méthode naturelle comme l’homéopathie et un « gros fumeur » qui n’aura pas vraiment d’autres choix que de faire un sevrage radical à base de médicament.

Voici donc le détail complet de toutes les options, plus ou moins efficaces selon votre cas, qui s’offrent aux fumeurs qui en ont vraiment assez d’être dépendants de la cigarette. Mais avant toute chose, il est bon de se rappeler pourquoi arrêter le tabac est un réel bienfait et comprendre ce qu’il se cache réellement derrière ce faux plaisir !

Pourquoi arrêter de fumer rapidement ?

Le tabagisme est l’une des principales causes de décès dans le monde selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). C’est également la première cause de décès qui est facilement évitable puisqu’il suffirait de s’arrêter de fumer pour éviter de voir sa vie raccourcie par les méfaits du tabac.

fumer tue

Autre fait intéressant, la cigarette est le seul produit légal au monde entrainant la mort, s’il est utilisé exactement comme ses fabricants le prévoient. C’est donc un produit extrêmement dangereux, autant pour ceux qui l’utilisent, que pour les fumeurs passifs qui subissent les inhalations de fumée récurrentes.

La cigarette raccourcit la vie d’un fumeur de plus de deux ans, et d’une année entière pour les femmes. Il est donc important de s’arrêter au plus vite pour protéger sa santé ainsi que celle des personnes qui nous entourent, les enfants en priorité.

S’arrêter de fumer rapidement ne signifie pas s’arrêter du jour au lendemain mais de prendre la décision de s’arrêter le plus tôt possible. Arrêter de fumer radicalement – du jour au lendemain –  est extrêmement difficile pour un fumeur, mais pas impossible, nous aborderons ce sujet en fin d’article.

Le problème de la cigarette, c’est que celle-ci rend dépendant l’utilisateur à plusieurs niveaux :

  • la dépendance physique car le corps est en demande,
  • mais aussi psychologique car c’est une habitude que l’on prend, qui calme et qui rassure.

Il faut généralement du temps pour arrêter de fumer, mais le plus important est la motivation et l’envie. Ces deux qualités sont clé pour en finir définitivement avec la cigarette. Sans elles, même les médicaments et les méthodes les plus efficaces ne fonctionneront jamais.

Parce que fumer tue mais savez vous vraiment pourquoi ?

Les premières conséquences néfastes de la cigarette se trouvent bien sûr sur la santé du fumeur. Les ingrédients de ces petits poisons sont tous extrêmement mauvais pour la santé et ils ont la particularité de rendre le cerveau accroc.

Les cigarettes contiennent plus de 250 substances nocives mais également de nombreux cancérigènes. Une fois l’habitude installée, elle fait des ravages sur le corps tout entier.

La liste d’ingrédients ci-dessous – liste non exhaustive – permet un peu plus de comprendre et de réaliser la dangerosité de la cigarette.

Voici quelques ingrédients qui entrent dans la composition d’une cigarette
  • Goudrons (éléments les plus cancérogènes),
  • Acétaldéhyde,
  • Acroléine,
  • Acétone (dissolvant),
  • Naphtylamine (cancérogène),
  • Méthanol (carburant utilisé pour les fusées),
  • Pyrène (extrêmement toxique),
  • Diméthylnitrosamine (probablement cancérigène),
  • Naphtalène (antimite),
  • Nicotine (utilisée comme herbicide et insecticide),
  • Cadmium (utilisé dans les batteries),
  • Monoxyde de carbone (mortel à grande dose),
  • Benzopyrène (agent mutagène très cancérogène),
  • Chlorure de vinyle (utilisé dans les matières plastiques),
  • Mercure (extrêmement toxique),
  • Acide cyanhydrique (employé dans les chambres à gaz lors de la Seconde Guerre Mondiale),
  • Toluidine (cancérogène),
  • Ammoniac (détergent),
  • Uréthane (cancérogène),
  • Toluène (solvant industriel),
  • Arsenic (poison violent),
  • Dibenzacridine (très toxique, cancérogène),
  • Phénol (très irritant, utilisé pour tuer des prisonniers pendant la seconde Guerre Mondiale),
  • Butane (irritant),
  • Polonium 210 (élément radioactif),
  • Styrène (toxique, probablement cancérogène),
  • DDT (insecticide interdit aux USA),
  • Plomb (tellement toxique qu’il est interdit dans l’essence).

Un fumeur présente beaucoup plus de risques de développer un cancer possiblement mortel qu’une personne saine, ces risques sont multipliés par :

Pour le cancer du poumon et du pharynx

Pour le cancer de la bouche et l’œsophage

Pour le cancer du pharynx

Pour le cancer de la vessie

Les fumeurs s’exposent également à de nombreuses autres maladies qui sont susceptibles d’entrainer la mort :

  • Cancer de la trachée,
  • Cancer des bronches,
  • Cancer de l’estomac,
  • Cancer du col de l’utérus,
  • Bronchite chronique,
  • Maladies pulmonaires obstructives,
  • Maladies cardio-vasculaires,
  • Mort subite du nourrisson pour les femmes enceintes et fumeuses,
  • … etc.

De même, il a été prouvé que la nicotine contenue dans le tabac pouvait avoir un impact négatif sur la vue et :

  • Diminuer la vision centrale,
  • Développer précocement une cataracte,
  • Causer un glaucome.
 tabac et santé

Outre ces maladies plus ou moins graves et très contraignantes, le tabac a un impact direct sur l’apparence du fumeur dont principalement la peau, les cheveux et les doigts.

=

La peau perd de sa jeunesse et de sa vitalité. Les fumeurs ont souvent le teint « gris » avec une peau pâle, terne et extrêmement fine. Les rides apparaissent beaucoup plus tôt sur la peau des fumeurs.

=

En outre, la cigarette amoindrit la qualité des cheveux. Ils deviennent plus fins, secs et ternes. Les fumeurs ont tendance à perdre en volume et à voir leurs cheveux tomber en plus grosses quantités.

=

Les doigts des fumeurs deviennent jaunes, comme leurs ongles, qui sont également de piètre qualité. Les lèvres peuvent également devenir plus foncées et les dents changent aussi de couleur. Elles sont ternes et grises, noires chez les gros fumeurs et peuvent même finir par tomber.

Fumer tue donc le corps à petit feu. Les cancers se déclarent généralement après 15 à 20 ans de cigarette intensive. Puisque le tabac fragilise le corps, il est ensuite plus difficile pour celui-ci de lutter contre le cancer lorsque cela est nécessaire.

Malheureusement, et malgré la prévention et l’information, les jeunes commencent à fumer de plus en plus tôt, à partir de 14 ans en moyenne. Ces gens-là pourraient souffrir et mourir d’un cancer à 30 ans seulement, juste à cause de cette mauvaise habitude.

Risques pour la grossesse et l’enfant

Il est absolument indispensable que les femmes enceintes cessent de fumer durant la grossesse.

En effet, les fumées toxiques et nocives qu’elles absorbent passent ensuite dans le sang et c’est comme si leur bébé fumait aussi.

Ces pratiques présentent de gros risques de malformation et de problèmes de santé à la naissance, sans parler de l’augmentation accrue du risque de la mort subite du nourrisson.

De même, à sa naissance, le bébé est dépendant à la nicotine qu’il recevait lorsqu’il était dans le ventre de sa mère, ce qui peut provoquer des problèmes de comportement, surtout dans les premiers jours où la phase de sevrage pourra être difficile.

Cependant, si en rentrant à la maison il continue d’inhaler passivement la fumée de cigarette de ses parents, il deviendra un sujet à risque pour le développement de maladies liées au tabagisme passif.

De même, il sera davantage enclin à devenir lui aussi un fumeur en grandissant.

tabagisme passif

Les dangers du tabagisme passif

Enfin, la fumée de cigarette n’est pas seulement nocive à ceux qui l’ingèrent consciemment. Le tabagisme passif tue chaque année en France 2500 à 3000 personnes qui subissent de manière récurrente l’inhalation passive de substance chimiques cancérigènes.

En effet, cela provoque des maladies cardiaques ischémiques, des infections des voies respiratoires supérieures, de l’asthme ainsi que des cancers du poumon.

r

Les femmes et les enfants sont les premiers touchés par le tabagisme passif qui tue chaque année 1 % de la population mondiale.

Pour sauver la planète et préserver votre environnement !

Le tabac ne tue pas seulement à petit feu les humains, il entraine également la destruction de la planète et celle de l’ensemble de ses habitants, animaux comme humains.

Chaque année, 5 millions d’hectares de forêt sont détruits afin de fabriquer les feuilles des cigarettes (sans parler des feux de forêts déclenchés par la négligence des conducteurs qui jette leur mégot de cigarette par la fenêtre de leur voiture). Cette activité contribue grandement à la déforestation ainsi qu’à l’extinction de certains animaux.

cigarette et environnement

De même, des milliards de mégots de cigarette, extrêmement toxiques, sont jetés et non recyclés chaque année. Les filtres n’étant pas biodégradables, ils participent à la pollution de la planète, tout comme les emballages et notices des paquets de cigarette qui représentent 40 % de la pollution marine.

Fumer est un véritable désastre pour la santé mais également pour l’avenir environnemental de la planète !

En outre, les fabricants de cigarettes avouent tester les addictifs sur des animaux vivants. Ces derniers se retrouvent en cages et complètement accrocs aux substances. Ils finissent par mourir prématurément ou être euthanasiés sans le moindre respect pour leur vie.

Pour enfin économiser de l’argent au quotidien !

Même si vous n’avez pas l’âme d’un écolo et que le sort de la planète ne vous intéresse pas plus que ça, il est quasiment impossible de rester insensible aux méfaits du tabac sur votre santé et à une partie de votre argent qui part en fumée.

Arrêter de fumer permet de faire d’incroyables économies qui peuvent considérablement améliorer votre rythme de vie en plus de retrouver la forme !

cigarette et économie d'argent

Lorsque l’on connaît tous les risques liés à la santé, on en vient à se demander pourquoi le tabac est toujours légal dans le monde. Cela s’explique par les habitudes de consommation qui remontent à de très nombreuses années. Lorsqu’il est parti aux Indes, Christophe Colomb relatait déjà l’utilisation du tabac par les Indiens.

Aujourd’hui, trop de personnes sont dépendantes du tabac et de la nicotine. Il serait très difficile, voire impossible à l’État d’interdire complètement la vente des cigarettes et cigares. Des réseaux de contrebande et de mafia se développeraient, comme au temps de la prohibition aux États-Unis, afin de satisfaire les plus accrocs.

Pour enrailler le phénomène, les gouvernements autorisent donc la vente des cigarettes mais règlementent leur utilisation. La France a notamment pris de nombreuses mesures :

  • Seuls les bureaux de tabac disposant d’une licence sont autorisés à vendre des cigarettes,
  • Ils ne peuvent vendre qu’à des personnes de plus de 16 ans,
  • Les cigarettes sont taxées à 80 %,
  • Les paquets indiquent clairement la dangerosité du produit,
  • La publicité pour le tabac est interdite,
  • Restriction également dans les films, les séries et les clips musicaux,
  • Interdiction de fumer sur son lieu de travail dans une pièce close,
  • Interdiction de fumer dans un lieu public clos,
  • Il faut s’attendre dans les prochaines années à voir une interdiction de fumer sur la voie publique également ainsi que dans les voitures en la présence d’un ou plusieurs enfants.

En posant autant de contraintes et en élevant chaque année le prix du tabac, le gouvernement tente de faire baisser les chiffres des fumeurs.

En effet, fumer devient presque un loisir de luxe. De même, plus on fume, plus on devient accroc et plus on dépense de l’argent. Le gouvernement souhaite jouer sur le coût financier ainsi que les multiples interdictions pour inciter les gens à arrêter de fumer.

En outre, un fumeur coûte extrêmement cher à la sécurité sociale car il est plus souvent malade. Il est aussi beaucoup plus susceptible de développer une longue maladie grave qui entrainerait la dépense de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour le soigner, le tout à la charge de la sécurité sociale et des contribuables.

Comment arrêter de fumer facilement ?

Il n’existe pas de recette magique pour arrêter de fumer facilement. L’important, c’est d’avoir le déclic et la motivation pour réellement stopper la cigarette et s’engager à avoir un mode de vie plus sain.

Que ce soit pour des raisons de santé, d’esthétique, pour le travail ou tout autre raison, tant que celle-ci pousse le fumeur à résister aux envies de fumer, c’est une motivation suffisante.

Cependant, ce dernier peut aussi s’aider de médicaments et de diverses techniques pour arrêter de fumer facilement.

Quel médicament pour arrêter de fumer choisir ?

Les médicaments Champix et Zyban sont les deux traitements sur le marché qui permettent d’arrêter de fumer rapidement et définitivement. Le principe, c’est qu’ils contiennent une molécule qui prend la place de la nicotine sur les récepteurs du système nerveux central du patient afin de sevrer en douceur de l’addiction.

La prise de médicament avec Zyban ou Champix pour arrêter de fumer est particulièrement efficace. Cela reste la meilleure solution à privilégier pour les gros fumeurs, les fumeurs occasionnels peuvent éventuellement garder ce traitement en derniers recours car ils sont susceptibles d’arriver à stopper leur tabagisme via des astuces ou remèdes naturels.

Ces médicaments permettent au patient de réduire puis d’éliminer les cigarettes sans ressentir de manque physique. Comme toujours, quelque soit la solution testée, il reste déterminant que celui-ci soit motivé pour lutter contre les mauvaises habitudes.

Parmi les traitements efficaces pour arrêter de fumer on trouve :

  • Champix, dont le principe actif est la varénicline tartrate,
  • Zyban, qui limite les manques grâce au bupropion hydrochloride.

Ces deux médicaments sont seulement destinés aux personnes de plus de 18 ans qui désirent réellement arrêter de fumer. Les femmes enceintes, allaitantes et les patients souffrant de certaines maladies, notamment mentales, rénales ou hépatiques ne peuvent pas les suivre pour arrêter le tabac.

Ces traitements anti-tabac sont extrêmement simples à suivre puisqu’il suffit de prendre un ou deux comprimés par jour, en fonction du médicament choisi, pendant 7 à 12 semaines. Nul besoin de faire d’injection, tout se passe par voie orale.

Le patch pour arrêter de fumer est-il efficace ?

Les patchs à la nicotine sont aussi efficaces pour arrêter de fumer. Contrairement à la cigarette, le patch diffuse en continue de la nicotine ce qui permet de calmer les effets de manque, sans pour autant créer une dépendance.

Le patient qui a la volonté d’arrêter de fumer ne ressent donc pas l’envie physique d’allumer une cigarette même s’il doit lutter contre ses habitudes.

Les patchs s’appliquent sur une peau propre et sèche peu poilue telle que le bras, l’épaule ou encore l’omoplate. Ils doivent être apposés 16h par jour au maximum et retirés avant d’aller au lit.

Il existe différents kits avec des dosages de patchs nicotiniques différents. Il est essentiel de choisir le bon dosage en demandant conseil à son médecin ou pharmacien, afin que cette solution soit efficace pour arrêter de fumer.

Comment arrêter de fumer naturellement ?

Comme expliqué plus haut, le seul indispensable pour arrêter de fumer est la motivation. Grâce à elle, l’esprit peut être assez fort pour résister aux appels les plus intenses.

Cependant, il est possible de mettre toutes les chances de son côté pour le sevrage en utilisant des médicaments, des patchs ou même des méthodes et des remèdes de grand-mère naturels pour arrêter définitivement de fumer.

remede pour arreter de fumer

Encore une fois, les plantes présentes dans la nature peuvent se révéler d’une grande aide. On les retrouve sous forme d’huiles, d’huiles essentielles ou encore d’homéopathie. Ce n’est pas le seul moyen naturel pour arrêter de fumer.

Que vaut l’hypnose pour arrêter de fumer ?

L’hypnose est une technique très appréciée pour arrêter de fumer. Les sceptiques diront que cela ne fonctionne pas mais les adeptes ont réellement vu un changement. Comme la plupart de ces méthodes alternatives, il est souvent important d’y croire pour voir un résultat.

Le nombre des séances nécessaires diffère en fonction des méthodes utilisées ainsi que des hypno thérapeutes. Certains permettent de se débarrasser de l’envie de fumer en une séance seulement. Il faut généralement se retenir de fumer une semaine après la séance pour que le résultat soit définitif.

Certaines personnes sont même dégoutées de la cigarette ainsi que par son odeur après une séance chez un hypno thérapeute.

Dois-je voir un magnétiseur pour arrêter de fumer ?

Comme pour l’hypno thérapeute, il faut souvent être convaincu de l’efficacité de la méthode pour que celle-ci fonctionne. Il n’existe pas d’étude prouvant scientifiquement que faire appel à un magnétiseur – ou une magnétiseuse –fonctionne pour arrêter de fumer mais force est de constater que certains y sont parvenus grâce à leur aide.

Cependant, il convient de rester vigilent car certaines personnes se déclarent magnétiseuses mais ne possèdent aucun don. Il n’existe pas de diplôme pour cela et il est donc plus difficile de démêler les vrais magnétiseurs des escrocs.

Faut-il tester l’acupuncture pour arrêter de fumer ?

La médecine chinoise et notamment l’acupuncture, qui joue sur les points d’énergie, peut aussi permettre d’arrêter de fumer.

C’est une méthode ancestrale qui a permis à des milliers de personnes de se libérer de la cigarette.

Quelle efficacité de l’homéopathie pour arrêter de fumer ?

L’homéopathie peut accompagner un patient qui désire arrêter de fumer. Il existe des plantes avec différentes qualités et divers domaines de prédilections.

Certaines permettent de rendre les patients moins dépendants à la nicotine, d’autres de calmer les angoisses et le stress suite à l’arrêt de la cigarette, etc.

Les comprimés homéopathiques que l’on retrouve le plus pour en finir avec le tabac sont :

  • Argentum nitricum,
  • Nux vomica,
  • Anacardium orientale,
  • Staphysagria,
  • Tabacum,
  • Caladium,
  • Gelsemium.

Cependant, pour en savoir plus sur les traitements homéopathiques à suivre pour arrêter de fumer, n’hésitez pas à consulter un professionnel dans le domaine.

Pourquoi pas se laisser tenter par les huiles essentielles ?

Une étude a montré que l’huile essentielle de poivre étaient efficace pour faire passer l’envie de fumer. De même, elle a prouvé que son inhalation par la bouche provoquait des sensations semblables à celles de la cigarette sur les voies respiratoires au moment des bouffées. Bien entendu, l’huile essentielle de poivre est bien moins dangereuse que la cigarette.

Les sujets qui inhalaient de l’huile essentielle de poivre avaient ensuite bien moins envie de fumer que ceux inhalant un placébo ou ceux inhalant de l’huile essentielle de menthe. C’est donc une piste à envisager pour les personnes désirant utiliser les huiles essentielles pour arrêter la cigarette.

De même, il existe des dispositifs aux plantes, tels que les fleurs de Bach, qui permettent d’arrêter de fumer. Les fleurs de Bach anti-tabac se composent de :

  • Aigremoine qui permet d’exprimer son mal-être avec des mots plutôt qu’en fumant une cigarette,
  • Bourgeon de marronnier pour éviter le cycle infernal de la cigarette,
  • Centaurée qui donne la force de dire non et de lutter contre les envies,
  • Impatiente, pour se détendre,
  • Noyer pour devenir imperméable à la tentation de la cigarette,
  • Orme, pour ne pas se laisser aller à des pulsions et pour prendre confiance en soi,
  • Prunus pour se contrôler et enrayer la peur et le stress de replonger dans le tabac.

Méthode pour arrêter de fumer sans rien !

Comme il est souvent mentionné dans cet article, la motivation est la condition essentielle pour arrêter de fumer avec succès. Si le fumeur n’a pas réellement envie au fond de lui de stopper la cigarette, il replongera à la première tentation.

Il est donc important d’avoir de réelles convictions sur la dangerosité du tabac ainsi que sur les raisons qui poussent à en finir avec la cigarette. Voici les 10 meilleures astuces afin d’arrêter de fumer sans rien, d’un coup, gratuitement et de s’y tenir !

arreter de fumer sans rien
Astuce 1 – Se concentrer sur ses motivations

Pour arrêter de fumer, il vous faudra surement vous munir d’un cahier afin de faire le point sur différentes étapes que nous allons voir au cours de ces 10 astuces et conseils pour arrêter de fumer du jour au lendemain.

La première étape est de lister les vraies motivations qui vous poussent à en finir avec la cigarette. Prenez le temps de réfléchir et notez la raison qui vous motive à changer votre mode de vie aussi drastiquement, surtout si vous êtes un gros fumeur.

Une fois les motivations notées, vous pouvez passer à la seconde astuce.

Astuce 2 – Définir les bénéfices

Définissez ensuite, pour chaque motivation, les bénéfices qui découleront de l’arrêt de la cigarette.

Par exemple, si vous souhaitez stopper car vous avez des problèmes de santé, arrêter de fumer vous permettra de guérir plus rapidement, de vivre plus longtemps et de profiter davantage des gens que vous aimez et de ce que vous appréciez faire dans la vie.

Si c’est le côté financier qui vous pousse à arrêter cette addiction qui revient cher, l’argent que vous ne dépenserez pas dans ce loisir inutile pourra vous permettre de réaliser un de vos rêves : voyager, acheter une maison ou une voiture, mettre de l’argent de côté pour des études, faire plaisir autour de vous, etc.

Astuce 3 – Visualisez vos objectifs

Visualisez ensuite chaque situation qui vous a poussé à arrêter la cigarette.

Ressentez le bonheur que vous vivrez alors lorsque vous aurez arrêté de fumer, que vous ne serez plus dépendant d’un produit toxique et que vous serez enfin libre d’utiliser ce budget pour des activités épanouissantes.

Vous aurez également rallongé votre vie auprès de ceux que vous aimez, ce qui vous laissera ainsi plus de temps pour être heureux.

Astuce 4 – Listez les déclencheurs

Les envies de cigarette sont souvent déclenchées par une situation précise. Le stress du travail peut par exemple vous donner une envie irrésistible d’allumer une cigarette. La contrariété également, peut-être qu’un sujet vous irrite et que fumer vous détend.

Peut-être avez-vous remarqué que vous fumiez plus en présence d’une certaine personne ou après avoir bu de l’alcool par exemple.

Faîtes la liste de tous ces déclencheurs afin de déterminer les situations néfastes à votre sevrage. Puis éliminez-les.

Si l’alcool vous pousse à fumer, éviter d’en boire. Si certaines conversations vous angoissent ou vous stressent, évitez-les le temps du sevrage. Idem pour les personnes qui vous poussent à fumer. Durant la phase de sevrage, évitez de passer du temps avec elles.

Astuce 5 – Gardez la motivation

S’arrêter de fumer d’un seul coup et sans aucune aide n’est vraiment pas facile. Non seulement vous allez ressentir des manques physiques, mais votre mental va également être mis à rude épreuve. C’est durant ces courtes périodes, qui ne durent généralement que quelques minutes, qu’il est très difficile de résister et de ne pas rechuter.

Aussi, écrivez des phrases de motivation sur votre cahier de sevrage afin de ne pas perdre de vue la ligne d’arrivée. Lisez ces phrases à voix haute chaque jour, et notamment lorsque vous avez envie de flancher.

Voici un exemple de phrases motivantes que vous pouvez réutiliser ou modifier pour les rendre plus personnelles :

« Je vais devenir la meilleure version de moi-même »,

« Je m’engage à arrêter de fumer pour être en meilleure forme que je n’ai jamais été au cours de ma vie »,

« Je m’engage à ne plus être esclave d’un poison »

« Je m’engage à faire les meilleurs choix pour moi-même ».

Astuce 6 – S’organiser des activités

Pour faire passer l’envie de fumer, le mieux est d’occuper son esprit et son corps à autre chose.

Lorsque vous n’êtes pas en phase de manque, listez les activités que vous aimez le plus faire et sur lesquelles vous parvenez à vous concentrer pendant longtemps. Cela peut être du sport, de la lecture, de la peinture, etc.

Cela peut même être l’occasion de vous mettre à une activité ou à un sport que vous avez toujours voulu essayer et que vous n’aviez encore jamais pratiqué.

Notez cela dans votre cahier et reportez-vous-y dès que les envies de fumer sont pressantes et que vous ne parvenez pas à chasser ces idées de votre tête. Cela évitera de vous jeter sur un briquet et une cigarette par faute d’alternative.

Astuce 7 – Comptez vos victoires

Pour garder le cap et la motivation, il est important de célébrer les résultats. Avant d’aller vous coucher, notez chaque soir sur un calendrier les jours que vous avez passés sans fumer.

En cas de tentation, il vous suffira de vous reporter au calendrier, qui peut être partie intégrante de votre journal, pour voir tout le chemin déjà parcouru et qu’il serait dommage de gâcher.

Pensez que les premiers jours sont toujours les plus difficiles et donc que vous avez déjà fait le plus dur. Si vous rechutez, il vous faudra tout recommencer et revivre les moments les plus désagréables du sevrage.

Vous êtes déjà lancé, continuez sur cette voie !

Astuce 8 – Récompensez-vous

Marquer chaque jour comme une victoire peut ne pas être suffisant. Vous faites de gros efforts et il est alors important de vous récompenser en vous autorisant quelques plaisirs.

Offrez-vous un restaurant qui vous fait envie, autorisez-vous à vous faire un petit cadeau, sortez entre amis etc. Vous pouvez vous le permettre puisque vous ne dépensez plus à tort et à travers en achetant des paquets de cigarettes.

Astuce 9 – Voyez grand

L’argent que vous dépensiez autrefois pour acheter des cigarettes qui vous tuaient à petit feu peut être bien mieux utilisé. Justement, il peut être dépensé pour vivre à fond.

Mettez chaque semaine de côté l’argent que vous allouiez autrefois à la cigarette. Cela va permettre de vous rendre compte des sommes gâchées pour le tabac et justement de réfléchir à ce que vous pourriez faire maintenant avec ce « surplus ».

Mettez-le de côté et offrez-vous des vacances, faites-vous plaisir ou encore économisez pour accéder à un rêve encore plus grand.

Astuce 10 – Restez actif socialement

Ce n’est pas parce que vous arrêtez de fumer et que vous êtes sans doute un peu en proie à la déprime à cause du manque, que vous devez rester dans votre coin.

Au contraire, sortez avec vos amis, occupez votre esprit et prenez du plaisir. On peut tout à fait s’amuser, rire et rencontrer des personnes géniales sans fumer de la soirée.

Évitez cependant de fréquenter les amis et personnes qui fument dans votre entourage, surtout au début du sevrage. Si l’alcool vous pousse aussi à la cigarette, restez-en éloigné.

A part ça, vous pouvez tout à fait sortir, aller au restaurant, au cinéma, au bowling, en randonnée … etc. Faites ce qui vous plait et restez entouré pour ne pas faire face aux manques tout seul.

Combien de temps dure le sevrage tabagique ?

stop clope

Le plus difficile lorsque l’on arrête de fumer, c’est de résister aux envies. Celles-ci peuvent être déclenchées par une situation particulière, mais au début du sevrage tabagique, c’est plutôt le corps qui réagit et le cerveau qui est en manque.

Les premiers signes de ce manque apparaissent dans les 24h après la dernière cigarette. Ils atteignent leur apogée dans les 48 à 72h après l’arrêt du tabac. C’est là qu’il faut être le plus fort.

Passée cette étape, les envies diminuent en intensité et en fréquence. Vous pouvez alors vous dire que vous êtes sur la bonne voie : vous avez fait le plus difficile, il n’est plus question de lâcher.

Il faudra attendre 6 à 8 semaines pour voir disparaître complètement ces pulsions à la dépendance physique. Si le sevrage tabagique est alors terminé en ce qui concerne la dépendance du cerveau, au niveau psychologique, il faudra continuer de résister quelques semaines de plus aux habitudes des situations déclenchantes pour la cigarette.

Le manque psychologique reste variable et diffère selon les personnes, leur caractère et leur état d’esprit. 

Peut-on arrêter de fumer avec la cigarette électronique ?

Depuis la sortie de la cigarette électronique, ou e-cigarette, les vapoteurs sont de plus en plus nombreux.

L’argument premier de cette cigarette sans tabac est de permettre d’arrêter de fumer. En effet, celle-ci contient de la nicotine – en autres – mais les substances extrêmement dangereuses contenues dans la cigarette ne sont pas présentes. La cigarette électronique est-il vraiment un moyen de transition pour arrêter de fumer ?

arret cigarette electronique

Les anciens fumeurs devenus vapoteurs remarquent une grande amélioration de leur état de santé, notamment de leurs voies respiratoires. Ils ne toussent plus pour la majorité d’entre eux et se trouvent moins essoufflés et plus performants en sport.

Nombreuses sont les personnes qui se sont servies de la cigarette électronique pour arrêter définitivement de fumer. En effet, il est possible de choisir son taux en nicotine pour chaque recharge et donc de baisser petit à petit la quantité pour enfin en finir définitivement avec toute dépendance.

L’avantage de la cigarette électronique, c’est qu’elle dégoute peu à peu de la cigarette traditionnelle. Les fumeurs retrouvent le goût et l’odorat et ne supportent plus l’odeur du tabac, sur eux ou sur les autres. Avec un peu de volonté, il est donc très facile d’arrêter de fumer.

Cependant, il existe également des dangers à utiliser la e-cigarette. En effet, nous n’avons pas le recul nécessaire pour savoir si elle ne contient pas des substances nocives sur la santé des vapoteurs et sur les vapoteurs passifs.

De plus, elle entretient le geste de la cigarette, porter à sa bouche un objet, et puisqu’elle est réputée sûre, nombreuses sont les personnes qui continueront pas la suite à vapoter au lieu d’arrêter définitivement toute addiction.

Enfin, la cigarette électronique peut également être la porte d’entrée vers la dépendance pour certains jeunes qui commencent par la e-cigarette, s’y cantonnent ou passent ensuite au tabac. Ne sachant pas encore les réels effets de la cigarette électronique sur le corps, cela pourrait se révéler très dangereux.

La e-cigarette peut donc être un moyen transitoire d’arrêter le tabac en douceur puis de stopper toute dépendance, à la condition que le vapoteur diminue réellement les doses de nicotine avec le temps. Le but est bien d’arrêter de fumer – quel que soit l’objet – et de redevenir complètement libre de toute substance.

Où acheter en ligne ?

31005f6055b364ed8a9b29ea83ea1fc2VVVVVVVVV

Pin It on Pinterest

Share This